Me Louis Dumont, notaire associé au sein du cabinet répond à quelques questions afin de mieux le connaître :


En quoi consiste vos activités professionnelles au quotidien?
Dans le quotidien, je travaille principalement dans le domaine de la copropriété divise et indivise.  Ainsi je rencontre des clients, rédige des contrats et conventions et je dois respecter les échéances fixées par les promoteurs, les prêteurs et les acheteurs.



Pourquoi avez-vous choisi de vous spécialiser dans un domaine du droit précis?
Le tout s’est fait naturellement, au fil du temps et des expériences professionnelles.  Au début de ma pratique, je faisais de la pratique notariale plus traditionnelle, ensuite le financement d’entreprise occupait une grande partie de ma pratique et finalement le tout s’est orienté, il y a déjà plusieurs années, vers la copropriété.  Dans un monde juridique de plus en plus complexe nous n’avons pas d’autre choix que de nous spécialiser.



Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre travail?
Réussir à orienter un projet de copropriété en lien direct avec les attentes du promoteur et livrer aux acheteurs les unités de copropriété.  Je retire aussi une certaine fierté, en circulant dans la ville de Montréal, à voir de beaux bâtiments, de beaux projets pour lesquels notre cabinet a contribué par son expertise en copropriété.



Qui sont vos clients?
Principalement des promoteurs immobiliers, propriétaires fonciers ainsi que plusieurs institutions financières



Quelle est votre plus grande force?
Je crois bien que le sens de l’organisation est ma plus grande force, c’est ce qui me permet de gérer plus efficacement des projets d’envergure



Quelle est votre plus grande faiblesse?
Je dois apprendre à déléguer encore plus, surtout que nous avons des collaborateurs (collaboratrices) et des professionnels (professionnelles) extraordinaires qui font partie de notre grande équipe et qui font un travail fantastique.



Quelle est la plus grande force du cabinet de Grandpré Joli-Cœur d’après-vous?
La multidisciplinarité i.e. le fait que notre cabinet compte plusieurs notaires et avocats constitue une force indéniable et permet au cabinet de se démarquer parmi les joueurs oeuvrant dans l’immobilier.



Quel est votre restaurant préféré?
Le restaurant Saint-Amour à Québec.



Quelle profession auriez-vous choisi si vous n’aviez pas été notaire?
Mon père était médecin et, un temps, j’y ai songé mais j’ai rapidement décidé de faire mon droit.



Quel est le livre qui vous a le plus marqué et pourquoi?
Les livres qui nous marquent ne sont pas nécessairement des chefs d’œuvre de la littérature.  Ce qui fait qu’un livre nous marque profondément, selon moi, dépend beaucoup de ce que  nous vivons dans notre vie personnelle lors de sa lecture.  Ainsi, le livre Cimetière de Stephen King m’a marqué profondément puisque j’en ai fait la lecture quelques semaines après le décès de mon père qui nous a quitté alors que j’étais encore très jeune.  Ceux qui ont lu ce livre comprendront.



Quel est votre film préféré?
Impossible de n’en nommer qu’un seul.  Alors, puisque je dois tout de même me limiter :  Le parrain, La liste de Schindler, American beauty et Il danse avec les loups.