Skip to content

Conditions de ré-ouverture des piscines!

Les jours passent mais ne se ressemblent pas en copropriété!

Dans notre dernier texte sur le sujet des piscines, terrasses et visite nous recommandions de ne pas ouvrir les piscines avant de connaitre la position du gouvernement sur le sort des piscines publiques.
Le sort en est jeté, toutes les piscines publiques peuvent désormais ouvrir dès aujourd’hui. L’utilisation des piscines publiques est cependant sujette à plusieurs normes afin d’éviter toute propagation du virus.
Ces normes peuvent très certainement servir de base pour les syndicats de copropriété qui doivent ouvrir les piscines extérieures tout en continuant de protéger les résidents de l’immeuble.
Selon le gouvernement et l’organisation mondiale de la santé, il n’y a pas de preuve d’un risque de transmission de la COVID-19 par l’eau des piscines. Le risque est principalement relié à la proximité étroite avec une personne infectée[1].

woman-918532_1280Conséquemment, selon les directives émises par le gouvernement ce jour, les consignes sanitaires pour tous émises par le gouvernement du Québec doivent continuer d’être appliquées dans les installations de baignade, tant dans les installations privées que dans les installations publiques. Ces consignes incluent notamment les mesures de distanciation physique et le renforcement des mesures d’hygiène[2].
Des mesures devraient être mises en place par tout syndicat afin de limiter le nombre de personnes circulant sur le site, de s’assurer qu’une distanciation physique d’au moins 2 mètres peut être maintenue partout en tout temps,que ce soit dans l’eau ou hors de l’eau, de promouvoir le lavage des mains et d’empêcher l’accès aux personnes atteintes de la COVID-19.
Voici donc les pistes de solution qui s’offrent à tout syndicat pour mettre en place les mesures requises en vue de la ré-ouverture de la piscine :

  • Établir un programme de nettoyage et de désinfection incluant :
  • Le renforcement du nettoyage des espaces fréquentés (ex. : vestiaires, douches, salles de bains) et des surfaces fréquemment touchées (ex. : fontaines d’eau, boutons-poussoirs pour activer les jets d’eau ou l’ouverture des portes, poignées de porte, main courante des échelles pour accéder à la piscine, aux glissoires ou aux tremplins)[3];
  • L’accès pour tout usager à de l’eau et du savon pour le lavage des mains particulièrement lorsqu’on arrive de l’extérieur ou une solution à base d’alcool si l’on n’a pas accès à de l’eau ni à du savon[4];
  • L’établissement d’un protocole d’intervention en cas de contamination
  • Établir des mesures de distanciation sociale pour respecter la distance de deux mètres entre les personnes

À cet égard, le syndicat pourra :

  • rappeler cette obligation à tout usager en installant des panneaux informatifs sur les consignes à respecter à divers endroits du site;
  • ajouter des marques sur le sol à des endroits stratégiques (ex. : file d’attente à l’entrée ou sur la promenade de la piscine) afin de favoriser le respect de la distance de 2 mètres entre les personnes.
  • Mettre sur pied une politique de limitation d’accès par exemple en :
  • Procédant à des réservations de plage horaire pour avoir accès à la piscine,
  • Limitant le temps passé à la piscine et dans son enceinte,
  • Avoir un gardien à l’entrée pour limiter le nombre de personnes pouvant accéder au site et qui rappelle les consignes d’usage,
  • Établir un contrôle par l’installation de carte d’accès ou carte à puces;
  • Mettant sur pied un formulaire à remplir par tout usager basé sur les symptômes et les expositions à risque.
  • Interdisant l’accès aux usagers atteints de la COVID-19, ou qui présentent des symptômes compatibles avec la Covid-19[5];
  • Interdisant l’accès aux personnes en isolement (ex. : retour d’un voyage à l’étranger, contacts étroits avec un cas) au moins 14 jours après le retour du voyage ou après le dernier contact avec le cas.[6]
  • En plus de ces nouvelles directives, celles déjà en place doivent se poursuivre telles quene jamais avaler l’eau et prendre une douche d’au moins une minute avec du savon[7].


MARIE-CÉCILE BODÉÜS

[1] COVID-19 : Lieux de baignade, 14 mai 2020,  https://www.inspq.qc.ca/publications/3004-lieux-baignade-qr-covid19#consignes
[2] Pandémie de la COVID-19 – Les ministres Danielle McCann et Andrée Laforest autorisent l’ouverture estivale des espaces publics extérieurs tels que les piscines, 30 mai 2020, https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-2133/
[3] Ibid.
[4] Ibid.
[5] COVID-19 : Lieux de baignade, 14 mai 2020,  https://www.inspq.qc.ca/publications/3004-lieux-baignade-qr-covid19#consignes
[6] Ibid.
[7] Ibid.

Partager sur les réseaux sociaux
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Speedcondo locataires